VIVRE ET PROGRESSER ENSEMBLE

Au cours de cette mandature 2012-2018, la préoccupation essentielle la majorité que j’emmène est vivre et progresser ensemble. C’est l’objectif qui guidera toutes nos actions.

Nous voulons une commune qui ait une vision à long terme et qui favorise les projets collectifs porteurs de liens sociaux.

Nous voulons mettre à disposition de nos concitoyens des services publics de qualité qui puissent  répondre le plus efficacement possible aux attentes de tous.

Nous nous engageons à mener nos actions politiques en préservant des finances communales saines et équilibrées sans augmentation de la fiscalité.

Nous entendons encourager  les activités économiques en soutenant par des actions de promotion les Indépendants, les Petites et Moyennes entreprises, le secteur de l’agriculture et les commerces de proximité. Notre objectif est de favoriser l’emploi en préservant l’intérêt général et le développement durable.

Nous sommes conscients qu’en cette période de crise, de nombreuses catégories de la population sont fragilisées et qu’il faut tout mettre en œuvre pour repousser les réflexes égoïstes de repli sur soi.

Dans les lignes qui suivent, nous avons déterminé les axes stratégiques que nous voulons développer au cours des 6 prochaines années.  Nous rappelons également les actions menées durant les 6 années passées que nous entendons poursuivre.

Les axes stratégiques à développer

La vie associative

Notre tissu associatif est dense, riche et dynamique. Nous continuerons à l’aider dans l’organisation de ses manifestations. Nous soutiendrons toutes les actions qui favorisent la vie associative : fêtes de village, festivals, activités culturelles ou folkloriques.

  • Nous encouragerons les initiatives citoyennes. Nous créerons ou aiderons à créer des dynamiques de participation des habitants. Nous ferons en sorte que les habitants se connaissent.
  • Nous  favoriserons  les  actions  en  faveur  des  plus  jeunes  notamment  par  l’organisation  de  stages,  d’accueils extrascolaires, de voyages, de concerts, de débats mais aussi par l’amélioration des infrastructures destinées à la pratique du sport.
  • Nous mettrons en place un Conseil de la jeunesse et nous encouragerons la création de maisons des jeunes.
  • Nous restructurerons le Conseil consultatif des aînés pour le rendre plus efficace et plus actif. Il sera ainsi un relais avec le conseil communal et nous favoriserons toutes les formes de collaboration avec la jeunesse.
  • Avec l’office du tourisme et le centre culturel, nous mènerons des actions pour mettre en valeur les richesses culturelles, patrimoniales et folkloriques de notre commune.

L’économie

Nos entreprises sont le moteur de la relance économique dans notre milieu rural. Grâce à un réseau dense de Petites et Moyennes Entreprises et à l’action de différents partenaires (Bureau Economique de  la  Province,  Agence  Locale  pour  l’Emploi,  Agence  de  Développement  Local,  Maison  de  l’Emploi),

Walcourt possède le taux de chômage le plus bas de l’arrondissement de Philippeville (11,6% pour Walcourt  contre  15,9%  pour  l’arrondissement  de  Philippeville).  Nous  voulons  continuer  à  être  des  partenaires actifs dans le développement de l’emploi, notamment dans l’extension prévue du parc industriel de Chastrès et dans la centralisation des acteurs de l’emploi sur un seul site. Grâce  à  une  aide  matérielle  et  logistique,  nous  soutiendrons  l’activité  de  nos  commerçants  et  indépendants : foire commerciale, journées « commerces ouverts », Week End Wallonie Bienvenue…

Nous  accorderons  une  attention  particulière  aux  commerces  de  proximité  qui  rendent  des  services  quotidiens à nos concitoyens. Nous encouragerons le Bureau Economique de la Province à développer un hall-­‐relais agricole. Cette installation offrirait aux agriculteurs un espace idéal pour transformer une partie de leur production, en  conformité  avec  les  normes  sanitaires,  sans  avoir  à  supporter  les  investissements  relatifs  à  la  conception d’un atelier de transformation à la ferme.

La démocratie

Pour rapprocher les citoyens de leurs élus, nous nous engageons à

  • décentraliser certaines réunions du Conseil Communal dans différents villages de l’entité.
  • via  « La  Passerelle »,  le  site  communal  ou  les  rencontres  informelles,   nous  rappellerons  à  nos  concitoyens leur droit d’interpellation au conseil communal et nous les inviterons à faire usage de ce droit.
  • nous  organiserons  de  nouvelles  réunions  citoyennes  dans  les  différents  villages  de  l’entité  et  nous  inciterons nos concitoyens à faire preuve d’esprit critique vis-­‐à-­‐vis des nouveaux projets qui leur seront soumis.
  • par la réorganisation du cadre administratif et technique, nous poursuivrons la mise en place d’une administration  encore  plus  efficace  et  de  qualité  qui  réponde  dans  les  délais  les  plus  brefs  aux  demandes de nos citoyens.
  • nous nous engageons à défendre les projets de notre commune au niveau provincial, régional voire fédéral en vue d’obtenir des subsides et de soulager ainsi nos finances communales.
  • nous  trouverons  des  solutions  innovantes  pour  fournir  des  services  administratifs  de  base  aux  personnes connaissant des problèmes de mobilité ou des difficultés à se déplacer. Après révision du Règlement d’Ordre Intérieur, les commissions communales seront présidées par un ou une conseiller/ère communal(e) de la majorité. Celui-­‐ci ou celle-­‐ci se chargera de l’animation du groupe en collaboration avec les Echevins ou Echevines responsables.
  • par  délégation  du  Bourgmestre,  la  Commission  Locale  de  Développement  Rural  sera  également  présidée par un conseiller ou une conseillère communal(e) de la majorité.

La solidarité

  • Le  Centre  Public  d’Action  Sociale  sera  le  fer  de  lance  de  l’action  sociale.  Une  analyse  financière  de  l’ensemble des services de l’Action Sociale ainsi qu’une étude sociologique de notre entité seront impérativement réalisées.
  • Nous  répondrons  au  prochain  appel  à  projet  de  la  Région  Wallonne  pour  qu’un  Plan  de  Cohésion  Sociale puisse être mis en place afin de fédérer les énergies de ceux et celles qui travaillent dans le domaine social. Ce plan  déterminera les objectifs à atteindre, les moyens à mettre en œuvre et les  implications budgétaires pour les 6 prochaines années.
  • Une entreprise d’économie sociale sera mise sur pied pour favoriser la remise au travail des titulaires du revenu d’intégration sociale.
  • Toutes  les  possibilités  d’aide  financière  seront  étudiées  et  recherchées  afin  de  favoriser  la  réintégration des personnes bénéficiaires du Revenu d’Intégration Sociale.
  • Pour répondre aux enjeux stratégiques que sont le logement et l’énergie, nous poursuivrons avec nos partenaires du logement social, la politique de construction ou de rénovation de logements à loyers modérés.
  • Une attention particulière sera accordée aux personnes fragilisées pour les aider à réduire leur facture énergétique.
  • Une  assistante  sociale  nouvellement  engagée  par  la  Commune,  travaillera  en  collaboration  avec  le  Centre Public d’Action Sociale et sera chargée de coordonner les initiatives spécifiques en faveur des aînés. Avec l’ensemble des services, nous serons attentifs à ce que nos aînés conservent dans notre entité un confort de vie grâce à une politique d’encadrement, d’aides à domicile, de mobilité et de loisirs.
  • Des permanences sociales informeront les citoyens sur leurs droits et leurs obligations mais aussi sur différents  sujets  qui  les  touchent  au  quotidien :  les  formations  et  les  recherches  d’emploi,  les  aides  pour réaliser des économies d’énergie, la gestion d’un ménage, l’alimentation…
  • Des  actions  d’éducation  permanente  seront  menées  comme  les  jardins  solidaires,  les  magasins  solidaires, les cours de cuisine, les formations pour réduire la consommation d’énergie.
  • Un site internet propre au CPAS sera mis en ligne afin de permettre à chacun l’accès à la meilleure information en matière sociale.
  • Une politique de formation et de remise au travail des personnes percevant le Revenu d’Intégration Sociale sera poursuivie notamment par la recherche de postes de travail sous le statut Art.60 ou 61 auprès des acteurs de terrain.

 L’enfance et la jeunesse

  • L’ouverture d’une crèche et de lieux d’accueil pour la petite enfance sera une priorité. L’offre d’accueil pour  la  petite  enfance sera  élargie  en  favorisant  le  travail  des  accueillantes  indépendantes  et  en  mettant à disposition d’accueillantes autonomes des locaux adaptés.
  • Toutes  les  écoles  fondamentales  de  l’entité  offrent  un  enseignement  de  qualité  et  l’enseignement  communal a connu depuis 10 ans une extension spectaculaire. Avec l’aide des pouvoirs subsidiants, nous poursuivrons notre politique d’amélioration et de construction de bâtiments scolaires pour que nos  écoles  bénéficient  d’un  cadre  de  travail  adéquat.  Nous  poursuivrons  les  aménagements  de  sécurité aux abords des écoles.
  • Tout en maintenant la qualité de notre enseignement aussi bien traditionnel qu’en immersion, nous veillerons  au  bien-­‐être  de  nos  enfants  en  insistant  sur  une  alimentation  saine  proposée  dans  des  locaux agréables.
  • Avec  les  équipes  éducatives,  chaque  fois  que  cela  s’avérera  possible,  nous  intégrerons  dans  l’enseignement traditionnel des enfants qui ont des besoins spécifiques et nous veillerons à mettre en place une remédiation performante.
  • Avec  l’Agence  de  Développement  Local,  nous  poursuivrons  nos  efforts  pour  que  des  structures  de  formation technique et professionnelle se développent dans l’entité de walcourt.

Le développement durable

  • Nous  soutiendrons  le  développement  et  la  diversification  de  l’agriculture  tout  en  respectant  la  biodiversité et le caractère rural de nos villages.
  • Nous  voulons  sensibiliser  la  population  à  la  réalité  du  monde  rural  et  à  la  qualité  des  produits  agricoles : séances d’information, conférences, valorisation des produits du terroir dans les écoles, création d’une vitrine de produits fermiers, …
  • Nous  poursuivrons  nos  rencontres  avec  le  monde  agricole  afin  d’apporter  une  aide  efficace  notamment pour faire face aux problématiques environnementales.
  • Nous  veillerons  à  promouvoir  les  nouvelles  technologies  porteuses  d’économies  d’énergie.  Dans  les  bâtiments communaux, nous poursuivrons l’isolation des bâtiments et nous mettrons en place des outils de gestion destinés à réduire les consommations d’énergie.

L’embellissement de notre cadre de vie

  • Nous  investirons  dans  la  propreté  publique.  Nous  développerons  une  cellule  « espaces  verts »  pour   nettoyer les fossés, vider les poubelles, assurer la propreté des villages, l’entretien des bacs à fleurs, les plantations, les sentiers, le Ravel, les cimetières. L’entretien des bulles à verre fera l’objet d’une attention particulière en collaboration avec le Bureau Economique de la Province.
  • Nous  veillerons  à  l’entretien  systématique  de  nos  routes,  chemins  et  sentiers  communaux  et  nous  insisterons auprès d’autres partenaires pour étendre le réseau Ravel et les pistes cyclables.
  • Nous  encouragerons  la  création  de  comités  de  quartier  pour  améliorer  le  cadre  de  vie  avec  l’aide  pratique et logistique des services communaux. Nous poursuivrons notre politique de répression des incivilités en insistant sur l’application des sanctions administratives.
  • Notre commune doit rester une entité où il fait bon vivre en toute sécurité. La prévention sera donc une  priorité  avec  une  police  plus  présente  dans  nos  villages  et  donc  plus  proche  des  citoyens.  La  présence et la connaissance de votre agent de quartier est essentielle.
  • Nous tracerons des emplacements de parking sur les places et/ou à proximité des écoles et des lieux fréquentés par les enfants. De manière générale, il faut que dans les projets à venir, l’aménagement de  nos  voiries  tienne  compte  en  priorité  des  usagers  faibles et  des  Personnes  à  Mobilité  Réduite:  création ou élargissement des trottoirs, passage piétons, zones piétonnières.
  • Chaque  fois  que  cela  est  possible,  nous  mettrons  en  place,  en  concertation  avec  les  citoyens  concernés, une politique cohérente et à long terme de réduction de la vitesse dans les villages. Nous nous efforcerons de trouver des solutions innovantes pour les voiries à problèmes.
  • Nous  soutiendrons  toutes  les  initiatives  qui  visent  à  une  préservation  de  notre  environnement :  quartier sans pesticides, plan Maya, plantations mellifères, réserves naturelles, parc naturel de l’Eau d’Heure…

L’aménagement de l’espace

  • Nos  bâtiments  doivent  être  moins  énergivores.  Nous  encouragerons  une  architecture  qui  tienne  compte de l’évolution actuelle – amélioration des techniques, apparition de nouveaux matériaux-­‐ en laissant s’exercer la créativité tout en respectant nos milieux ruraux.
  • Nous veillerons à une simplification des procédures administratives notamment par une révision du Règlement  Général  des  Bâtisses  en  Site  Rural  (RGBSR).  Une  consultation  des  professionnels  de  l’urbanisme sera mise en place afin d’harmoniser la collaboration avec nos services.
  • Nous  nous  engageons  à  maîtriser  le  développement  de  l’habitat  tout  en  répondant  aux  réalités  régionales en matière d’accroissement et de vieillissement de la population ainsi que de la diversification de la structure des ménages.
  • Nous poursuivrons l’élaboration du Schéma d’Intention étudié par le Groupe d’Action locale qui nous servira  de  guide  pour  définir  la  densité  des  habitations,  la  diversité  et  la  qualité  architecturale  des  constructions.

La promotion de notre entité

  • Nous poursuivrons l’effort entrepris il y a 6 ans pour améliorer la notoriété et l’image de marque de Walcourt. Nous le ferons à travers une politique de communication maîtrisée et en améliorant encore le  site  internet  de  la  Ville  ainsi  que  la  présentation  et  le  contenu  de    « La  Passerelle »,  bimestriel  commun à la Commune et au Centre culturel.
  • Sous l’impulsion ou avec l’aide du Centre Culturel, les manifestations de qualité se sont multipliées : concerts,  expositions,  festivals  musicaux.  Le  Centre  d’Expression  et  de  Créativité  « La  Note  bleue »  accueille plus de 200 personnes, essentiellement des jeunes. Nous maintiendrons l’aide apportée à la culture et nous lancerons d’importants travaux dans le bâtiment qui abrite le Centre Culturel.
  • Nous encouragerons dans des limites budgétaires raisonnables l’organisation d’événements culturels, sportifs et folkloriques qui assurent une visibilité toujours plus grande à l’entité de Walcourt.
  • La promotion touristique de notre commune passe par la visibilité de notre Office de Tourisme avec des  locaux  corrects  et  accueillants  (Site  Solbreux),  doté  d’un  site  internet  attractif  et  complet  qui  répond aux attentes des touristes.
  • La proximité des Lacs de L’Eau d’Heure favorise un tourisme de passage. Walcourt doit lui permettre de trouver ce qu’il recherche : commerces de détails, gîtes et chambres d’hôtes, restaurants.
  • La  création  d’une  compagnie  de  l’entité  a  accru  encore  la  renommée  de  la  Marche  Notre-­‐Dame  de  Walcourt et des marches de l’Entre-­‐Sambre-­‐et-­‐Meuse en général, reconnues par l’Unesco. Des éléments importants de notre patrimoine communal ont été rénovés ou sont en passe de l’être : le cimetière  de  Rognée,  la  tour  de  guet  de  la  maison  Solbreux,  le  four  à  chaux  de  Vogenée.  Le  grand  chantier des prochaines années concernera la Basilique de Walcourt : travaux de soutènement de la Basilique, mise en valeur du trésor et restauration des vitraux. Valorisons nos trésors mais aussi nos fermes-­‐châteaux,  notre  folklore,  nos  cafés  et  restaurants,  nos  gîtes  et  nos  chambres  d’hôtes  pour  attirer les visiteurs d’un ou plusieurs jours.

Ce programme ambitieux, nous ne pourrons le réaliser qu’avec l’aide et la collaboration de tous. D’abord, celle des personnes qui travaillent dans les services attachés à la commune. Souvent  dans  l’ombre,  ces  personnes  accomplissent  un  travail  impressionnant  et  mettent au service de tous, leur compétence et leur expérience, condition indispensable à la mise en œuvre d’une politique. Nous comptons également sur tous les citoyens et citoyennes de Walcourt. Ensemble, nous accumulons une somme impressionnante d’expertises et de compétences. Il faut que  nous,  responsables  politiques,  n’ayons  pas  peur  de  soumettre  nos  projets  à  la  critique en favorisant l’expression directe de nos citoyens. Enfin, tous les élus de l’opposition comme de la majorité doivent jouer leur rôle dans l’élaboration de la politique communale. Nous nous engageons à mettre à disposition de  tous  les  élus  les  outils  indispensables  au  débat  démocratique  et  à  permettre  au  Conseil Communal une évaluation régulière du travail du Collège Communal. C’est ensemble que nous voulons vivre et progresser.