Question écrite du 06/11/2018 à DI ANTONIO Carlo, Ministre de l’Environnement, de la Transition écologique, de l’Aménagement du Territoire, des Travaux publics, de la Mobilité, des Transports, du Bien-être animal et des Zonings

Depuis plusieurs mois, la Wallonie est confrontée à une longue période de sécheresse. Il semble que ce soit les communes luxembourgeoises qui soient les plus touchées par des difficultés d’approvisionnement.

Monsieur le Ministre confirme-t-il cette information et, le cas échéant, peut-il expliquer pourquoi ?

L’état du réseau de la SWDE dans la Province de Luxembourg est-il responsable de la situation ?

D’une manière générale, peut-il faire le point sur l’état des réserves en eau en Wallonie ?

Envisage-t-il de prendre des mesures visant à limiter l’utilisation de l’eau ?

Il y a un an, je l’interrogeais sur le projet de pérennisation de l’approvisionnement en eau de la Famenne. En effet, dans le sud de l’arrondissement de Dinant-Philippeville, plusieurs communes ont connu des problèmes d’approvisionnement. L’INASEP, l’intercommunale de distribution d’eau de la région a imaginé d’acheminer l’eau d’exhaure des carrières de la région de Florennes vers le sud de l’arrondissement. Depuis mars dernier, à la suite d’un partenariat entre l’INASEP et la SWDE, le système semble fonctionner.

Peut-il nous en dresser le bilan ?

La Wallonie regorge de carrières, peut-on imaginer régler les questions d’approvisionnement par ce biais ?


En attente de la réponse

Partagez sur les réseaux sociaux